La forêt aux marmottes

Marmottes, vous avez dit marmottes ?

marmotte jura forêt

Des débris fossiles mis à jour dans le Jura attestent la présence de marmottes durant l’interglaciaire. En outre, des fouilles effectuées à Neuchâtel révélèrent la présence d’ossements datant du Paléolithique. A la fin du XIXe siècle, des réintroductions furent réalisées au-dessus de Noiraigue, dans le cirque du Creux-du-Van et au nord du Chasseron. Au début du siècle, plusieurs lâchers s’accomplirent à nouveau au Creux-du-Van. Puis, au cours des années 70, d’autres réintroductions complétèrent le cheptel jurassien, notamment dans la région du Marchairuz. Les dernières marmottes furent lâchées en 1978.

marmotte jura forêt

Aujourd’hui environ 25 colonies de marmottes sont localisées dans le Jura vaudois, neuchâtelois et bernois.

marmotte jura forêt

C’est sur une de ces colonies que je me suis rendu à plusieurs reprises pour photographier ces animaux méconnus de notre montagne. Et je suis heureux d’avoir réalisé une belle série avec ces marmottes au caractère plutôt farouche et timide. Arrivé sur les lieux au début du jour, j’attends une heure à une heure et demie avant de voir les premiers individus pointer le museau à la sortie du terrier. Puis assez vite, en moins d’un quart d’heure, ce sont plusieurs marmottes qui viennent profiter des rayons chauds du soleil levant.

Les murs de pierres en les pierriers sont mis à profit par les adultes et les jeunes âgés seulement de quelques mois. Le moins souvent possible j’essaie de changer de position, et reste allongé de longs moments pour leur rendre leur tranquillité.

Un matin, une hermine  est venu rendre visite à la colonie.

marmotte jura forêt

Apparemment, cette visite n’était pas souhaitée puisqu’une marmotte a donné l’alerte en criant uen seconde marmotte, une jeune, a même poursuivi l’hermine dans les herbes sur quelques mètres !

marmotte jura forêt

Je soupçonne donc l’hermine d’être intéressée par les jeunes marmottons… qui sont devenus trop gros en cette mi-Août !

marmotte jura forêt

Mais ce que j’aime surtout dans cette colonie, c’est l’emplacement des terriers. Tandis que la plupart se trouvent en pâture à découvert, d’autres se situent en plein bois dans une zone lapiazée. Un délice pour le photographe de nature !

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

Les ambiances sont alors étonnantes, presque irréelles. Observer une marmotte entre rochers moussus et pommes de pin, s’amuser avec ses frères et sœurs derrière une vielle souche, ça vous fait quelque chose !

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

Une occasion en or de photographier des animaux dans un cadre unique et rare. Voilà qui vaut  bien quelques heures d’affût dans le plus tranquille des mondes.

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

marmotte jura forêt

Enfin, après ces années à courir le Jura et ces nombreuses visites rendues aux marmottes, je réalise une série intéressante de cet animal qui garde encore bien des mystères. J’ai déjà hâte d’y être à nouveau.

marmotte jura forêt